Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : UFR Simone Veil - santéFRFormation continueEchocardiographie en réanimationRessources pédagogiques libresTamponnade cardiaque

01.3 Les effets de la respiration

Les variations de la pression pleurale se transmettent intégralement à la cavité péricardique. La pression négative inspiratoire soulage donc d'autant la contrainte externe pour les cavités. A l'inverse une pression positive l'aggraverait.
 
Film 3 : Coupe sous costale du ventricule droit en mode bidimensionnel et temps mouvement. Le ventricule droit (VD) se collabe à chaque expiration (E) et se dilate à chaque inspiration (I).

 
 

Médiathèque

Figure 5 : La contrainte externe à laquelle est soumise la cavité ventriculaire correspond à la somme des pressions pleurale (négative) et péricardique (positive, produite par le recul élastique du péricarde). Cette contrainte externe est diminuée par l’inspiration, qui abaisse la pression pleurale.